Top : Services aux entreprises : Orange-business.com- Nouveautes Entreprises

Orange-business.com- Nouveautes Entreprises

Orange-business.com est le site de l'entité commerciale de Francetelecom dédiée aux entreprises (Orange Business Services). Le changement de nom a notamment été dicté par l'internationalisatin du groupe et de son recentrage autour de la marque Orange, jugée comme plus puissante.

Orange Business Services est la nouvelle identité commerciale (depuis le 1er juin 2006) qui regroupe les solutions et services dédiées aux entreprises et au secteur public précédemment commercialisés par Orange, Equant, Transpac et France Télécom, ainsi que Etrali, Almerys, EGT, Expertel Consulting, France Télécom Intelmatique, SETIB et Solicia.

On trouve sur Orange-Business.com une prestatio de l'offre globale de Orange Business Services qui réunit trois leaders du marché entreprises pour mieux répondre à leurs besoins en services intégrés mobiles, données et voix. Orange Business Services combine le leadership d’Equant dans les réseaux et services IP, l’expertise de France Télécom dans les services de communication aux entreprises et les solutions mobiles d’Orange.

Son offre intégrée est conçue pour faciliter la vie professionnelle et la rendre plus efficace. Et grâce à la mise en commun d’une gamme étendue de services sous une même enseigne, Orange Business Services simplifie la gestion des communications.

Visualiser le flux d'actualite de Orange-business.com- Nouveautes Entreprises

http://www.orange-business.com/fr/rss/fr-news.xml

Orange-business.com- Nouveautes EntreprisesLes 10 derniers articles
de Orange-business.com- Nouveautes Entreprises

Quels outils pour les techniciens de terrain à l’heure de la mobilité ?
<span>Quels outils pour les techniciens de terrain à l’heure de la mobilité ? </span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Wed, 10/16/2019 - 10:14</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">A l’heure de la mobilité, les techniciens de maintenance sont soumis à des évolutions majeures de leur métier. Découvrez les nouveaux outils pour préparer les interventions, optimiser les déplacements et mieux gérer les imprévus. </div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-10-16T12:00:00Z">Wed, 10/16/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Cet article est issu de de la table ronde à laquelle a participé notre expert Emmanuel Routier, Vice-Président Industry 4.0 chez Orange Business Services, le 3 octobre 2019 au Salon Mobility for Business</div> <div class="titre3">A l’heure de la mobilité, les techniciens de maintenance sont soumis à des évolutions majeures de leur métier. Les nouveaux outils, tels que les applications mobiles et les capteurs connectés issus de l’<a href="https://www.orange-business.com/fr/solutions/iot" target="_blank" title="Internet des objets">Internet des objets</a>, permettent aux techniciens de préparer leurs interventions, d’optimiser leurs déplacements et de mieux gérer les imprévus.</div> <p><img alt="" src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/1000x730_illust-p1.png" style="width: 100%; max-width: 100%;" /></p> <p>Pour Emmanuel Routier, Vice-Président Industry 4.0 chez Orange Business Services, la révolution pour les techniciens de maintenance s’appuie sur des nouvelles technologies utilisant l’internet des objets, l’<a href="https://www.orange-business.com/fr/solutions/data-intelligence" target="_blank" title="intelligence artificielle">intelligence artificielle</a>, la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.</p> <h3 class="titre4">Anticiper et détecter les pannes grâce à l’IoT</h3> <p>Grâce à l’Internet des objets (IoT), nous pouvons par exemple anticiper et détecter les pannes sur des machines et intervenir en mode « action » plutôt qu’en « réaction ». Nous savons que les pannes sur les machines (les grues de chantier public par exemple) engendrent des pénalités et des retards de chantier. Plutôt que de subir ces pannes, l’IoT peut émettre un diagnostic préventif en collectant les données générées par les machines. Ces données collectées à l’aide de capteurs renseignent sur l’état des machines et indiquent la bonne pièce à mettre dans la camionnette du technicien d’intervention. L’objectif : limiter l’impact sur le déroulement du chantier et générer des gains de productivités. « Le retour sur investissement sur des projets de monitoring à distance portés par Orange est en général inférieur à 2 ans» estime Emmanuel Routier.</p> </div> <div class="field--item"><div class="col col-md-12 col-xs-12 col-sm-12 nopadding"> <div class="bubble"> <div class="verbatim-title">« Les solutions pour les techniciens sont là, les technologies sont là, les compétences sont là, et encore mieux, les gains obtenus sont supérieurs à ceux qui étaient attendus ! Les données collectées et analysées permettent en effet d’être exploitées à bien d’autres fins que celles initialement prévues ! ».</div> <p class="verbatim-source">Emmanuel Routier, Vice-Président Industry 4.0 - Orange Business Services</p> <p>Orange Business Services accompagne les entreprises en mettant à leur disposition des outils spécifiques pour faciliter la prise de décisions des techniciens et leur permettre d’optimiser leurs tournées.</p> </div> </div> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Former les équipes et accompagner le changement</h3> <p>Si les technologies sont prêtes et les gains de productivités démontrés, il reste à convaincre les équipes de terrain du bien-fondé de ce changement. <em>«Avant de déployer les nouveaux outils auprès des équipes terrain, il faut former et informer les équipes pour accompagner la transformation digitale et encourager l’adoption de ces nouveaux outils ».</em></p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://applications.orange-business.com/livre-blanc-applications-metiers/" onmousedown="utag_link('Quels outils pour les techniciens de terrain','Pour aller plus loin','Telechargez le livre blanc des applications metiers','')" target="_blank" title="Téléchargez le livre blanc des applications métiers pour booster votre activité.">Téléchargez le livre blanc des applications métiers pour booster votre activité.</a></li> <li><a href="https://applications.orange-business.com/" onmousedown="utag_link('Quels outils pour les techniciens de terrain','Pour aller plus loin','Identifiez les applications adaptees à vos metiers','')" target="_blank" title="Identifiez les applications adaptées à vos métiers">Identifiez les applications adaptées à vos métiers</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/160" hreflang="fr">Industrie</a></div> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/238" hreflang="fr">Ressources et énergie</a></div> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/161" hreflang="fr">Secteur public</a></div> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/163" hreflang="fr">Transport</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="2685" role="article" class="profile teaser clearfix encart_profil"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/media/blog/sghys-300.png" width="300" height="300" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Séverine Ghys</span> </div> <div class="div_twitter_account"> <a href="https://twitter.com/SeverineGhys" target="_blank">Compte Twitter</a> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultante au sein de la direction marketing Orange Business Services, auteur du livre blanc « Les applications mobiles, accélérateur de votre business », spécialiste en design thinking et storytelling, j’ai créé l’agence digitale WebRédacteurs en 2000.</p> <p>Ses réseaux sociaux: <br /><a href="https://fr.linkedin.com/in/severineghys" target="_blank" title="https://fr.linkedin.com/in/severineghys">https://fr.linkedin.com/in/severineghys</a></p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Mobile</a>');" href="#" data-taxo="1030"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1030" hreflang="fr">Mobile</a> </div> </div>
Les nouveaux outils qui améliorent la productivité des commerciaux
<span>Les nouveaux outils qui améliorent la productivité des commerciaux </span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Wed, 10/16/2019 - 06:45</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Aujourd’hui les commerciaux doivent avoir une vision à 360° de leur activité pour répondre à leurs clients. Pour David Buis, responsable du programme Mobile Business Apps, les commerciaux ont désormais les moyens de se munir d’applications mobiles qui les aident à améliorer leur efficacité sur le terrain.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-10-16T12:00:00Z">Wed, 10/16/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Cet article est issu de de la table ronde à laquelle a participé notre expert <a href="https://applications.orange-business.com/retour-salon-mobility-for-business-2019/" target="_blank" title="David Buis ">David Buis </a>le 3 octobre 2019 au Salon Mobility for Business</div> <div class="titre3">La relation client ne se gère plus de la même manière aujourd’hui qu’il y a dix ans. Le commercial ne peut plus se contenter d’obtenir des « leads ». Il doit être en mesure d’accompagner et de conseiller son client, et pour cela il doit avoir une vision à 360° de son activité et de ses besoins. Pour <a href="https://www.linkedin.com/in/davidbuis/?originalSubdomain=fr" target="_blank" title="David Buis">David Buis</a>, responsable du <a href="https://applications.orange-business.com/applications-mobiles-coeur-programme-mobile-business-apps/" target="_blank" title="programme Mobile Business Apps">programme Mobile Business Apps</a> chez Orange Business Services, les commerciaux ont aujourd’hui les moyens de se munir d’applications mobiles qui les aident à endosser ce nouveau rôle en améliorant leur efficacité sur le terrain.</div> <h3 class="titre4">Des applis mobiles dédiées au métier de commercial</h3> <p>Il existe un certain nombre d’applications qui vont aider le commercial tout au long de sa journée. Il va par exemple<strong> optimiser son planning de rendez-vous clients</strong> et diminuer de 80% le nombre de rendez-vous ratés avec une application comme<strong> <a href="https://applications.orange-business.com/agendize-digitaliser-gestion-de-rendez-client/" target="_blank" title="Agendize">Agendize</a> </strong>(le « Doctolib du commercial »). Il va pouvoir aussi<strong> organiser sa prospection</strong> avec<strong> <a href="https://applications.orange-business.com/bypath-exploitez-big-data-ameliorer-efficacite-a-etape-cycle-de-vente/" target="_blank" title="ByPass">ByPass</a></strong> en identifiant grâce au Big Data l’information pertinente sur chaque client, concurrent ou prospect, et s’il est spécialiste de la prospection, il pourra suivre ses prospects et mieux développer ses ventes avec <a href="https://applications.orange-business.com/nocrm-appli-prospection-commerciale-pour-transformer-mes-prospects-en-clients/" target="_blank" title="noCRM"><strong>noCRM</strong></a>. Pour un autre commercial dont l’action principale est la prise de commande, une application comme<a href="https://applications.orange-business.com/izorder-appli-gestion-rendez-vous-augmenter-productivite-commerciaux/" target="_blank" title=" IzOrder"><strong> IzOrder</strong></a> pourra vraiment révolutionner son action ! Citons un dernier exemple d’usage : quand la clé pour un commercial est d’accéder à l’ensemble des informations clients dont il a besoin pendant ses rendez-vous, l’application<strong> <a href="https://applications.orange-business.com/nomalys-exploiter-donnees-mobilite/" target="_blank" title="Nomalys">Nomalys</a></strong> lui donnera une vision à 360° sur son mobile.<br />  </p> <div style="background-color:#cccccc;padding:10px 15px;"> <h3 class="titre4">Le meilleur des applications métiers, sélectionné par Orange</h3> <p>Si Orange en tant qu’opérateur a développé plusieurs partenariats avec des éditeurs, c’est pour obtenir « la crème de la crème » des applications mobiles. Des applis capables d’améliorer concrètement et rapidement l’efficacité des différents métiers dans l’entreprise. Le<strong> <a href="https://applications.orange-business.com/applications-mobiles-coeur-programme-mobile-business-apps/" target="_blank" title="programme Mobile Business Apps ">programme Mobile Business Apps </a></strong>vise ainsi à accompagner les commerciaux, les techniciens, les fonctions support, administratives, RH ainsi que les collectivités locales pour optimiser leur activité grâce à des applications mobiles dédiées. Une vingtaine d‘applications sont ainsi référencées par Orange et un <a href="https://applications.orange-business.com/" target="_blank" title="un site dédié">site dédié</a> vous aide à identifier les applications adaptées à vos métiers.</p> </div> <p> </p> <p>Si l’augmentation du chiffre d’affaires est toujours « le nerf de la guerre » pour David Buis, « les applications mobiles métiers permettent aussi aux entreprises de réaliser des économies et de contribuer à une meilleure satisfaction client ».</p> <p>Mieux : grâce au programme Mobile Business Apps et à l’engagement de ses éditeurs l’entreprise peut désormais combiner les bénéfices de plusieurs applications pour obtenir une efficacité maximum. Exemple : un agent immobilier va pouvoir gagner du temps (pour lui et son client) en proposant des visites virtuelles avec l<em><em><strong><a href="https://applications.orange-business.com/2vr-creez-simplement-rapidement-visites-realite-virtuelle/" target="_blank" title="l’application 2VR">’application 2VR</a></strong></em></em>, en visualisant immédiatement les plages de rendez-vous disponibles pour une visite réelle avec l’application <em><em><a href="https://applications.orange-business.com/agendize-digitaliser-gestion-de-rendez-client/" target="_blank" title="Agendize"><strong>Agendize</strong></a> </em></em>et en réalisant ses états des lieux avec HomePad.</p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://applications.orange-business.com/retour-salon-mobility-for-business-2019/" onmousedown="utag_link('nouveaux-outils-qui-ameliorent-productivite-commerciaux','Pour aller plus loin','Voir l’interview de David Buis ','')" target="_blank" title="Voir l’interview de David Buis au salon Mobility For Business 2019">Voir l’interview de David Buis au salon Mobility For Business 2019</a></li> <li><a href="https://applications.orange-business.com/" onmousedown="utag_link('nouveaux-outils-qui-ameliorent-productivite-commerciaux','Pour aller plus loin','Identifiez les applications adaptees à vos metiers ','')" target="_blank" title="Identifiez les applications adaptées à vos métiers">Identifiez les applications adaptées à vos métiers</a></li> <li><a href="https://applications.orange-business.com/livre-blanc-applications-metiers/" onmousedown="utag_link('nouveaux-outils-qui-ameliorent-productivite-commerciaux','Pour aller plus loin','Telechargez le livre blanc des applications metiers pour booster votre activite.','')" target="_blank" title="Téléchargez le livre blanc des applications métiers pour booster votre activité.">Téléchargez le livre blanc des applications métiers pour booster votre activité.</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/242" hreflang="fr">Tous secteurs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="2685" role="article" class="profile teaser clearfix encart_profil"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/media/blog/sghys-300.png" width="300" height="300" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Séverine Ghys</span> </div> <div class="div_twitter_account"> <a href="https://twitter.com/SeverineGhys" target="_blank">Compte Twitter</a> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultante au sein de la direction marketing Orange Business Services, auteur du livre blanc « Les applications mobiles, accélérateur de votre business », spécialiste en design thinking et storytelling, j’ai créé l’agence digitale WebRédacteurs en 2000.</p> <p>Ses réseaux sociaux: <br /><a href="https://fr.linkedin.com/in/severineghys" target="_blank" title="https://fr.linkedin.com/in/severineghys">https://fr.linkedin.com/in/severineghys</a></p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Mobile</a>');" href="#" data-taxo="1030"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1030" hreflang="fr">Mobile</a> </div> </div>
Gestion de flotte de terminaux mobiles et sécurité : peut-on tout traiter avec les mêmes outils ?
<span>Gestion de flotte de terminaux mobiles et sécurité : peut-on tout traiter avec les mêmes outils ? </span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Tue, 10/15/2019 - 10:50</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Quels outils pour bien sécuriser les terminaux mobiles de votre entreprise et les conseils de Jean-Baptiste Piketty au Salon Mobility for Business.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-10-15T12:00:00Z">Tue, 10/15/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Cet article est issu de de la table ronde à laquelle a participé notre expert Jean-Baptiste Piketty le 3 octobre 2019 au Salon Mobility for Business.</div> <div class="titre3">Près d’un tiers des travailleurs utilisent aujourd’hui leur smartphone personnel pendant leurs heures de bureau. La plupart d’entre eux s’en servent comme un<a href="https://www.orange-business.com/fr/mobilite" target="_blank" title=" outil de travail"> outil de travail</a>, notamment pour consulter leur messagerie ou utiliser leurs applications métiers. Au vu de cette tendance, les entreprises sont de plus en plus incitées à mettre à disposition des salariés des smartphones adaptés à leurs usages. Ce qui soulève de nombreux défis en termes de sécurisation de ces nouveaux usages et de ces terminaux mobiles.</div> <h3 class="titre4">« Le smartphone doit être géré dans le SI de l’entreprise »</h3> <p>Depuis quelques années, le smartphone est devenu un objet IT et un véritable outil de travail. Il est donc déterminant de le sécuriser dans le système d’information de l’entreprise en adoptant une politique de sécurité globale. Tel est le défi auquel sont confrontées les entreprises, forcées de repenser la gestion de leur flotte en intégrant cette nouvelle dimension. Le rôle d’Orange est de les accompagner dans une gestion IT de leur flotte mobile.</p> <p>Pour <strong>Jean-Baptiste Piketty</strong>, Directeur commercial chez Orange, il faut distinguer deux types de populations : d’un côté, les populations qui ne sont pas encore informatisées, c’est-à-dire une grande part des actifs en France puisque <strong>seule 40 % de la population active française utilise quotidiennement un PC</strong>. Pour eux, l’enjeu immédiat est moins la sécurité que l’informatisation de la profession et les gains de productivité. De l’autre côté, une population largement informatisée pour qui l’enjeu de sécurisation des mobiles devient primordial.</p> <div style="border:2px solid #000000;padding:10px 15px;"> <h3 class="titre4">3 conseils pour bien sécuriser les terminaux de l’entreprise :</h3> <p>1) Identifier les cas d’usages de vos utilisateurs<br /> 2) Ne pas transposer les méthodes de gestion traditionnelle des PC et sur les mobiles<br /> 3) Effectuer régulièrement les mises à jour de vos appareils</p> </div> <div> </div> <p><iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/2T-pLvZ3NDM?autoplay=0&rel=0" width="100%"></iframe></p> <p><strong>Dans cette vidéo, retrouvez nos experts :</strong><br /> (à gauche) <a href="https://www.linkedin.com/in/st%C3%A9phane-peycelon-1b803a11/?originalSubdomain=fr" target="_blank" title="Stéphane Peycelon">Stéphane Peycelon</a>, Directeur de la BU Digital Mobility Management (D2M) d’Orange Business Services, la practice mobile chez Orange Connectivity and Workspace Services (OCWS), intégrateur et prestataire de services spécialisé dans la connectivité réseau, les outils de collaboration et la mobilité.<br /> (à droite) <a href="https://www.linkedin.com/in/jean-baptiste-piketty-20688a/?originalSubdomain=fr" target="_blank" title="Jean-Baptiste Piketty">Jean-Baptiste Piketty</a>, Directeur commercial de la BU Digital Mobility Management d’Orange Business Services</p> <h3 class="titre4">« Un déséquilibre de sécurité entre PC et smartphones »</h3> <p>A l’heure actuelle, il existe un fossé abyssal entre les ordinateurs fixes de l’entreprise qui sont largement sécurisés, et de l’autre les mobiles, qui ne bénéficient pas d’un niveau de sécurité à la hauteur des données critiques qu’ils transportent. « Les entreprises savent très bien sécuriser les PC » constate Jean-Baptiste Piketty, « mais il reste beaucoup à faire pour sécuriser l’ensemble des terminaux. Or, les entreprises commettent trop souvent l’erreur de vouloir gérer leur flotte mobile comme ils gèrent leur flotte de PC. »</p> <h3 class="titre4">« Intégrer les mobiles et les PC dans une même solution »</h3> <p>Comment éviter cet écueil et réussir à intégrer les smartphones dans la politique de sécurité de l’entreprise ? C’est le casse-tête des DSI, exacerbé depuis l’arrivée du Cloud et de Windows 10 qui bouleversent les paradigmes en orientant progressivement la tendance vers une gestion unifiée du poste de travail.</p> <p>Le pari des entreprises dans les années à venir sera donc de réussir à mettre en place une gestion unique de l’ensemble de leurs terminaux fixes et mobiles. Le rôle de nos experts chez Orange est de les accompagner dans la gestion de toutes ces problématiques.</p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/securite-mobile-pourquoi-zero-trust-devient-regle" onmousedown="utag_link('Gestion de flotte de terminaux mobiles ','Pour aller plus loin','Securite mobile : pourquoi le zéro trust devient la regle','')" target="_blank" title="Sécurité mobile : pourquoi le « zéro trust » devient la règle">Sécurité mobile : pourquoi le « zéro trust » devient la règle</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/usages-dentreprise/mobilite/mobiles-pro-et-perso-la-fin-du-casse-tete-pour-les-dsi" onmousedown="utag_link('Gestion de flotte de terminaux mobiles ','Pour aller plus loin','Mobiles pro et perso la fin du casse-tête pour les DSI','')" target="_blank" title="Mobiles pro et perso : la fin du casse-tête pour les DSI">Mobiles pro et perso : la fin du casse-tête pour les DSI</a></li> <li><a href="https://applications.orange-business.com/livre-blanc-applications-metiers/" onmousedown="utag_link('Gestion de flotte de terminaux mobiles ','Pour aller plus loin','Livre blanc Les applications metiers, accelerateur de votre business','')" target="_blank" title="Livre blanc : Les applications métiers, accélérateur de votre business">Livre blanc : Les applications métiers, accélérateur de votre business</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/usages-dentreprise/mobilite/livre-blanc-accelerer-la-mobilite-dans-l-entreprise-avec-les-solutions-enterprise-mobility-management-emm" onmousedown="utag_link('Gestion de flotte de terminaux mobiles ','Pour aller plus loin','Livre blanc : Enterprise Mobility Management','')" target="_blank" title="Livre blanc : Enterprise Mobility Management (EMM)">Livre blanc : Enterprise Mobility Management (EMM)</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/242" hreflang="fr">Tous secteurs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="2685" role="article" class="profile teaser clearfix encart_profil"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/media/blog/sghys-300.png" width="300" height="300" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Séverine Ghys</span> </div> <div class="div_twitter_account"> <a href="https://twitter.com/SeverineGhys" target="_blank">Compte Twitter</a> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultante au sein de la direction marketing Orange Business Services, auteur du livre blanc « Les applications mobiles, accélérateur de votre business », spécialiste en design thinking et storytelling, j’ai créé l’agence digitale WebRédacteurs en 2000.</p> <p>Ses réseaux sociaux: <br /><a href="https://fr.linkedin.com/in/severineghys" target="_blank" title="https://fr.linkedin.com/in/severineghys">https://fr.linkedin.com/in/severineghys</a></p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Mobile</a>');" href="#" data-taxo="1030"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1030" hreflang="fr">Mobile</a> </div> </div>
Blockchain pour les Complémentaires Santé : entretien avec Gauthier Lalande de Malakoff Médéric Humanis
<span>Blockchain pour les Complémentaires Santé : entretien avec Gauthier Lalande de Malakoff Médéric Humanis</span> <span><span>Julien Legars</span></span> <span>Mon, 10/07/2019 - 12:52</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Parmi les usages à valeur ajoutée identifiés pour la technologie Blockchain dans le secteur de la Santé, l’optimisation et la sécurisation de la supply chain est un axe majeur auquel beaucoup d’acteurs réfléchissent.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-10-07T12:00:00Z">Mon, 10/07/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Parmi les usages à valeur ajoutée identifiés pour la technologie Blockchain dans le secteur de la <a href="https://www.orange-business.com/fr/secteurs-et-metiers/e-sante" target="_blank" title="Accompagner les acteurs de l’écosystème de la santé dans leur transformation digitale">Santé</a>, l’optimisation et la sécurisation de la supply chain est un axe majeur auquel beaucoup d’acteurs réfléchissent.</div> <article class="embedded-entity align-left"><img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/styles/miniature_document/public/gauthier-lalande---malakoff-mederic-humanis.jpg?itok=teyeKMJI" width="130" height="130" alt="Vignette" title="Gauthier Lalande Malakoff Médéric Humanis" /></article><p>C’est notamment le cas des Mutuelles et organismes complémentaires Santé, dans leur rôle croissant de garants de la qualité et des coûts des services de santé délivrés à leurs bénéficiaires. Ces derniers travaillent de plus en plus avec les autres acteurs de la chaîne de valeur, pour optimiser et sécuriser l’ensemble de la filière de production et d’acheminement des produits et équipements de soins. Nous avons eu le plaisir d’échanger avec Gauthier Lalande de Malakoff Médéric Humanis sur le projet Blockchain qu’il pilote dans ce domaine. Voici sa vision et ses avis fort éclairants</p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Entretien avec Gauthier Lalande, Malakoff Médéric Humanis</h3> <p>« Dans la Blockchain, la question-clé n’est pas tant sur le choix de la technologie et du type de plate-forme que sur l’interaction de celle-ci avec les SI existants des acteurs et partenaires » Gauthier LALANDE - Lead Manager AI, Blockchain & Dataviz</p> <h3 class="titre4">Depuis quand Malakoff Médéric Humanis s’intéresse-t-il à la Blockchain ?</h3> <p>- GL : « . Nous suivons le sujet de la Blockchain au sein du Groupe dans nos veilles depuis quelques années, mais nos réflexions concrètes ont commencé fin 2017. Avec la Direction de l’Innovation, nous avons rassemblé une vingtaine de personnes dans un groupe de travail interne pour réfléchir aux potentiels et aux usages possibles de la Blockchain dans notre métier d’Assurance Santé. Après un séminaire de réflexion initial, nous avons pu pré-identifier et qualifier certains cas d’usages, pour finalement sélectionner celui qui a donné lieu au projet que nous structurons actuellement. »</p> <h3 class="titre4">En quoi consiste votre projet Blockchain ?</h3> <p>- GL : « Ce projet, confidentiel à ce stade, se situe dans le domaine de la supply chain autour de la traçabilité de produits entre les différents acteurs qui interviennent dans le processus (industriel, distributeur, financeur – nous en l’occurrence, et le client final). »</p> <h3 class="titre4">A quels enjeux stratégiques répond votre projet Blockchain ?</h3> <p>- GL : « L’objectif était de lancer des réflexions sur une tendance marquante et d’actualité sur le marché, et d’envisager comment cette technologie pouvait être appréhendée par Malakoff Médéric Humanis pour sa stratégie, ses solutions et services métiers.</p> <p>La Blockchain permet d’ouvrir de nouveaux espaces de coopération sans nécessairement devoir mutualiser des ressources et des bases d’informations avec des partenaires ou des acteurs tiers. Nous avons ainsi pu, grâce à cette technologie, nous mettre en relation avec plusieurs partenaires pour réfléchir à la gestion de nouveaux services dans une logique d’apprentissage commun ».</p> <h3 class="titre4">A quel stade de maturité se situe-t-il ?</h3> <p>- GL : « En termes de maturité, nous sommes au stade de la réflexion et du cadrage. Nous avons mené un appel à contribution à la suite duquel nous avons identifié et sélectionné nos 2 premiers partenaires. Actuellement, nous définissons avec eux le périmètre fonctionnel et technique du projet, les apports, rôles et périmètres de chacun, le recours à des partenaires complémentaires potentiels pour élargir l’écosystème...</p> <p>C’est une phase qui prend un peu de temps mais qui est capitale pour pouvoir initier des développements concrets sur la base d’un consensus (avant celui de la Blockchain !) entre tous les acteurs sur leurs interactions et leur fonctionnement ultérieur sur le projet. »</p> <h3 class="titre4">Quels ont été vos critères de décision pour identifier le cas d’usage Blockchain que vous avez choisi de tester ?</h3> <p>- GL : « La logique était de sélectionner un cas d’usage où l’on gagne à mutualiser des données et des informations avec des partenaires et où les autres solutions informatiques classiques ne nous convenaient pas. Sur ce critère, la traçabilité d’un objet qui passe sous la responsabilité de plusieurs acteurs tout au long d’une chaîne logistique est un sujet très pertinent !</p> <p>La sélection du cas d’usage a également été effectuée au vu de sa simplicité apparente, pour ne pas cumuler les difficultés d’appropriation d’une nouvelle technologie et d’une nouvelle manière de travailler (avec des partenaires et plus tard avec des concurrents) et sur un ensemble fonctionnel trop large. Nous avons donc visé un cas d’usage qui est aujourd’hui clairement identifié comme « idéal » pour une technologie de type Blockchain et qui est très ciblé (peu de processus en jeu). »</p> <p style="padding:20px; background-color:#eeeeee;"><span style="font-size:2rem;">« La définition de la gouvernance d’un système blockchain est l’aspect qui prend le plus de temps, mais c’est un point crucial pour assurer un fonctionnement vertueux de la solution et du projet à terme entre les acteurs »</span></p> <h3 class="titre4">Quels sont les enjeux opérationnels que vous explorez avec votre projet ?</h3> <p>- GL : « Avec cette initiative sur la Blockchain, nous souhaitons éclairer plusieurs aspects. Sur le plan fonctionnel et technique tout d’abord, nous voulons vérifier que l’on peut garantir le lien entre un objet physique et son acheminement dans une chaîne de distribution, sans contournement ou fraude possible. Ceci tout en laissant chaque partenaire maître de son périmètre d’intervention et des informations qu’il consent à partager dans la Blockchain et en conservant la confidentialité exigée par chacun. En ce sens, au-delà du choix de la technologie et du type de plate-forme Blockchain, le point important à valider est l’interaction de celle-ci avec les SI des différents acteurs et partenaires, pour qu’elle récupère le juste niveau d’informations pertinentes sans rajouter de complexité aux systèmes en place. La Blockchain est considérée dans ce projet comme un « sous-jacent » aux systèmes informatiques existants.</p> <p>Au-delà de ces considérations technologiques, la question la plus ardue concerne la gouvernance d’un tel système : nous souhaitons évaluer la capacité à terme de créer un consortium de plusieurs acteurs sur cette initiative, en réussissant à concilier les objectifs et contraintes de chaque partenaire pour servir l’intérêt général visé par cette Blockchain. C’est l’aspect qui prend le plus de temps à cadrer et qui est pourtant crucial pour assurer un fonctionnement vertueux de ce système à terme ! ».</p> <h3 class="titre4">A ce stade de votre projet, quels enseignements retirez-vous en termes de facteurs-clés de succès ou de points de vigilance ?</h3> <p>- GL : « Même si notre projet est encore en phase de cadrage, depuis le début de nos réflexions nous avons identifié certains facteurs-clés de succès. Tout d’abord la sélection d’un bon cas d’usage est un pré-requis, en identifiant le rapport entre l’utilité perçue de ce dernier et la complexité estimée pour sa mise en œuvre. Nous sommes dans une démarche de construction d’un MVP et non d’un POC dans le sens où nous étudions dès le départ les conditions d’intronisation de cette Blockchain dans les systèmes de production. Ensuite, dans un projet de Blockchain de consortium comme le nôtre, il est essentiel de choisir des partenaires fonctionnels qui ont envie de s’investir dans cette technologie et de s’inscrire dans une démarche de « co-apprentissage ». Il est également pertinent, lorsque cela est possible, de se faire accompagner par un sachant, un acteur expert du domaine (dans notre cas Blockchain Partner). Enfin, dans un cas d’usage comme le nôtre, qui vise à permettre un niveau renforcé d’automatisation d’une chaîne « multi-partenaires », il est important de s’assurer de la maturité en termes de processus et SI de chacun. En effet, si ces éléments ne sont pas clairs sur le use case de départ, il sera très complexe de réussir à les automatiser dans une Blockchain. »</p> <p style="padding:20px; background-color:#eeeeee;"><span style="font-size:2rem;">« Trois leviers vont permettre de démultiplier le potentiel de la Blockchain : les smart contracts, l’IoT et l’IA »</span></p> <h3 class="titre4">Pour vous, quels sont les leviers de développement de la Blockchain ?</h3> <p>- GL : « La technologie Blockchain en elle-même ouvre de nouveaux territoires d’opportunité en élargissant les possibilités d’automatisation et de transparence tout au long d’une chaîne de valeurs même si celle-ci est couverte par des acteurs différents. Le premier levier de développement est donc la capacité et la volonté d’acteurs complémentaires à travailler ensemble, quitte à embarquer ensuite des compétiteurs pour proposer une expérience client complète. Dans un second temps, il est permis d’imaginer que trois leviers principaux devraient permettre à terme de démultiplier l’impact de la Blockchain dans différents secteurs. Tout d’abord, le développement des Smart Contracts, qui permettent l’automatisation d’actions ou de règlements de transaction sur la base d’événements certifiés dans la Blockchain sans nécessiter de vérification par des tiers centraux. Ensuite, on peut citer le couplage de la Blockchain avec l’IoT, les objets connectés permettant de lier le « monde réel » aux transactions qui sont effectuées sur des biens ou des assets. Enfin, l’association de l’intelligence artificielle pourra permettre d’aller un cran plus loin notamment dans l’automatisation de la chaîne via une utilisation plus large des smart contracts (qui pourront interroger un algorithme par exemple). »</p> <h3 class="titre4">Quels sont les facteurs-clés pour un passage à l’échelle et un développement de grande envergure des projets de Blockchain ?</h3> <p>- GL : « Concernant le passage à l’échelle, plusieurs stades de développement progressifs peuvent exister, notamment dans les initiatives de Blockchain de consortium. Tout d’abord, un acteur peut souhaiter développer un système Blockchain pour ses besoins propres (plus simple à mettre en œuvre). Ensuite, il va chercher à mettre en place une gouvernance avec d’autres acteurs pour gérer un processus global et, ce faisant, construire une communauté d’intérêt de plus en plus large. L’étape suivante permet de développer, via des smart contracts par exemple, le lien avec les utilisateurs finaux et particuliers pour leur apporter une valeur de traçabilité et de transparence en regard des activités du consortium. Un autre type de projets peut s’intéresser plus exclusivement à la notion de « tokens de valeur », monétisables dans l’économie réelle (ou non), que les utilisateurs finaux pourraient obtenir (par exemple pour des programmes de fidélité sur certaines transactions commerciales…) L’un des facteurs-clés les plus importants pour que les projets Blockchain se développent réside dans la compréhension du fonctionnement de cette technologie au niveau managérial, ce qui reste encore un challenge vue la complexité (et en partie la réputation contestable) de la Blockchain. »</p> <h3 class="titre4">Dans votre projet de Blockchain de consortium, avez-vous rencontré des écueils particuliers ?</h3> <p>- GL : « L’une des questions principales à résoudre et qui conditionne majoritairement l’essor de la Blockchain, concerne les problématiques d’organisation et de gouvernance. Dans des Blockchains de consortium par exemple, il est nécessaire de trouver des modèles vertueux et pérennes de coopération entre acteurs d’égal à égal (« coopétiteurs ») et/ou de coopération entre clients et fournisseurs. Une autre question fondamentale concerne le type de technologie utilisé. Une Blockchain publique a l’immense avantage de pouvoir être gérée simplement techniquement (l’objet technologique existe déjà), mais présente notamment le risque de la pérennité (seule la Blockchain Bitcoin existe depuis plus de 10 ans). L’utilisation d’une Blockchain privée se rapproche plus de la gestion d’un objet technologique classique comme un logiciel. En revanche, ce choix implique une gouvernance plus lourde puisqu’il faut le maintenir entre les acteurs concernés. Entre ces deux options, il existe des solutions hybrides de type éditeur de logiciel qui s’appuient sur une Blockchain publique. Il faut donc évaluer la meilleure solution à court-terme pour réaliser le projet mais également dans un objectif moyen-terme (pérennité de la solution déployée). »</p> <p style="padding:20px; background-color:#eeeeee;"><span style="font-size:2rem;">« Avec le foisonnement et le rythme d’évolution actuel du marché de la Blockchain, le plus compliqué est d’identifier et de choisir des solutions pérennes qui s’imposeront à terme »</span></p> <h3 class="titre4">En conclusion, pensez-vous que la Blockchain représente la « 2ème révolution Internet » ou encore la nouvelle désintermédiation / ubérisation de l’économie ?</h3> <p>- GL : « Le principal apport disruptif de la Blockchain est la possibilité de créer des tissus de coopération qui étaient beaucoup plus compliqués à mettre en place auparavant. Sur ce point c’est un vrai progrès pour les utilisateurs / clients qui vont bénéficier d’un nouveau niveau d’automatisation sur une chaîne de valeur (beaucoup plus centré sur leur besoin et non plus restreint aux activités d’un seul acteur) ou en offrant une transparence qui ne pouvait pas exister jusqu’à présent. Le marché étant encore « jeune » et foisonnant, tant en termes de technologies que d’offres de services Blockchain, il est difficile actuellement d’identifier et de choisir celles qui seront pérennes et qui s’imposeront à terme. Il est également hasardeux de prévoir le potentiel de désintermédiation globale apporté par cette technologie qui va dépendre d’autres facteurs difficilement prévisibles (confiance des utilisateurs, rythme d’adoption par les entreprises notamment). Dans l’ensemble, il y a peu de doutes aujourd’hui sur le potentiel de cette technologie qu’il faut investir rapidement pour gagner en compétences. Le couplage de la Blockchain avec l’intelligence artificielle devrait par ailleurs amener des changements forts dans la décennie à venir. »</p> <p> </p> <h2 class="titre2">Pour aller plus loin</h2> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/chatbots-en-sante" title="Les chatbots en santé ">Les chatbots en santé</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/linnovation-manageriale-en-milieu-hospitalier-enjeux-et-perspectives" title="L’innovation managériale en milieu hospitalier : enjeux et perspectives">L’innovation managériale en milieu hospitalier : enjeux et perspectives</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/5g-revolution-pour-lhopital-demain" title="La 5G : une (r)évolution pour l’hôpital de demain ?">La 5G : une (r)évolution pour l’hôpital de demain ?</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/159" hreflang="fr">Santé</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="2570" role="article" class="profile teaser clearfix encart_profil"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/media/blog/jy-dugardin-300x300_0.png" width="300" height="300" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Jean-Yves Dugardin</span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p><span style="font-size:10.0pt"><span style="font-family:"Arial","sans-serif"">Manager au sein du secteur santé chez Orange Consulting, je me passionne pour la révolution de l' e-santé et des nouveaux usages permis par l’innovation technologique et digitale, que je côtoie au gré de nos missions de conseil pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème Santé</span></span>.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Consulting</a>');" href="#" data-taxo="1026"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1026" hreflang="fr">Consulting</a> </div> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">E-Santé</a>');" href="#" data-taxo="1027"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1027" hreflang="fr">E-Santé</a> </div> </div>
Le virage à prendre pour une collaboration médicale efficiente
<span>Le virage à prendre pour une collaboration médicale efficiente</span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Thu, 10/03/2019 - 07:46</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Découvrez l’ensemble des possibilités que l’Entrepôt de Données peut offrir aux acteurs du parcours de soins dans le dernier guide d’Enovacom.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-10-03T12:00:00Z">Thu, 10/03/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">L’ère du Parcours de soins amène à la collaboration des professionnels de santé</div> <p>Désormais, la prise en charge de la santé des patients est entrée dans l’ère du Parcours de soins. Plus précisément, cela signifie qu’au cours de sa vie, le patient sera amené à rencontrer plusieurs professionnels de santé. L’heure est alors à la coopération, à la transparence et à la mutualisation des activités. L’objectif ? Optimiser les temps soignants pour éviter les redondances d'actes médicaux et pour faire bénéficier les patients d'une continuité de leur prise en charge depuis leur domicile jusqu'à l'EHPAD, en passant par l'hôpital, les cabinets de consultation ou les plateaux techniques.</p> <p>Cette collaboration des professionnels de santé, inscrite dans le référentiel du programme gouvernemental Hop'en, doit être efficiente tout en respectant les bons usages, pour cela deux mots d’ordre : simplicité et efficacité. Les solutions d'<a href="https://www.orange-business.com/fr/secteurs-et-metiers/e-sante" target="_blank" title="Accompagner les acteurs de l’écosystème de la santé dans leur transformation digitale">e-santé </a>leur permettront d'atteindre cet objectif pour améliorer l'organisation à partir d'outils technologiques innovants.</p> <h3 class="titre4">L’entrepôt de données pour la gestion des données de Santé</h3> <p>Dans ce contexte, le centre névralgique de tout le processus est la gestion des données de Santé. Il est essentiel que tous les acteurs de cette prise en charge puissent avoir accès aux informations personnelles liées à leurs patients et puissent alimenter une plateforme centralisant l'ensemble de celles-ci. Pour ce faire, cette plateforme doit être accessible à tous les établissements et acteurs d'un territoire, susceptible d'intégrer toutes sortes de documents et capable d'interagir avec l'ensemble des solutions de Santé.</p> <p>Cet outil existe, c'est l'entrepôt neutre de données. Ce dernier répond, en termes de volumes et de rapidité, aux besoins et est capable de traiter tous types de documents et de codages. Il représente une solution économique pour les établissements et qualitative pour la prise en charge des patients.</p> <p>Les usages de cet outil concernent l’ensemble des acteurs du Parcours de soins, comment seront-ils impactés ?<br /> Quelles sont les étapes clés d'un projet de déploiement d'un entrepôt de données ? Comment bien identifier les besoins et évaluer la pertinence du projet ?</p> <div class="titre3">Découvrez l’ensemble des possibilités que l’entrepôt de données peut offrir aux acteurs du parcours de soins dans le dernier guide d’Enovacom <a href="https://www.enovacom.fr/guide-entrepot-de-donnees.html?utm_source=OBS%20BLOG&utm_medium=Article%20de%20blog&utm_campaign=COLLABORATION" target="_blank" title="« Entrepôt de données de santé : le virage à prendre pour une collaboration médicale efficiente »">« Entrepôt de données de santé : le virage à prendre pour une collaboration médicale efficiente »</a>.</div> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://www.enovacom.fr/cas-clients/ehop-projet-collaboratif-mene-chu-de-rennes-enovacom-exploiter-donnees-de-sante?utm_source=OBS%20BLOG&utm_medium=Article%20de%20blog&utm_campaign=COLLABORATION" onmousedown="utag_link('virage-prendre-pour-collaboration-medicale-efficiente ','rebonds','eHOP un projet collaboratif mené par le CHU de Rennes','')" target="_blank" title="eHOP : un projet collaboratif mené par le CHU de Rennes et Enovacom pour exploiter les données de santé">eHOP : un projet collaboratif mené par le CHU de Rennes et Enovacom pour exploiter les données de santé</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/159" hreflang="fr">Santé</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="11433" role="article" lang="en" class="profile teaser clearfix encart_profil" xml:lang="en"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/cecere.png" width="362" height="362" alt="Marie Cecere" title="Marie Cecere" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Marie Cecere</span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Véritable passionnée des dernières technologies dédiées à la e-santé, je suis de près les nouvelles tendances d’aujourd’hui : médecine prédictive, Big Data, IoMT, etc. Au sein d’Enovacom, filiale d’Orange Business Services, je suis en charge de déployer les campagnes marketing et communication.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">E-Santé</a>');" href="#" data-taxo="1027"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1027" hreflang="fr">E-Santé</a> </div> </div>
Technologies : onze femmes pionnières qui ont marqué l’histoire
<span>Technologies : onze femmes pionnières qui ont marqué l’histoire</span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Wed, 09/18/2019 - 09:16</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Dans le secteur des technologies, les femmes sont encore sous-représentées. Découvrez le parcours de 11 femmes qui ont contribué à révolutionner ce secteur.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-09-18T12:00:00Z">Wed, 09/18/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Dans le secteur des technologies, les femmes sont encore largement sous-représentées. On observe déjà un tel déséquilibre à l’<a href="https://www.orange-business.com/fr/secteurs-et-metiers/education-et-formation" target="_blank" title="Réussir vos projets éducatifs grâce au numérique">école</a> où le nombre de filles choisissant d’étudier les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques stagne.</div> <p>D’après une étude de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), la proportion de femmes qui obtiennent un diplôme universitaire dans les STIM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) était en déclin ces vingt dernières années, à l'exception des matières technologiques. Bien que certains pays comme le Brunei, les Bermudes et la Hongrie s’efforcent de combler cet écart, d’autres comme le Salvador, le Laos ou la Colombie continuent de constater une baisse considérable du nombre de diplômées.</p> <p>Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation (COO) chez Facebook, pense qu’une augmentation du nombre de femmes faisant office de référence pourrait faire évoluer les choses.</p> <div style="background-color:#cccccc; width: 100%; max-width: 100%; padding: 20px;">« Au féminin, certains intitulés de postes créent toujours la surprise. « Présidente-directrice générale », « chirurgienne », « femme pilote », le genre féminin surprend... mais un jour, il n'y aura plus de distinction. »</div> <p>Voici donc une liste de femmes qui ont contribué à révolutionner le secteur technologique.</p> <h3 class="titre4">1. Ada Lovelace (1815 – 1852, Royaume-Uni)</h3> <p>Née en 1815, Ada Lovelace est devenue l’une des mathématiciennes les plus célèbres de son époque. Aux côtés de Charles Babbage, confrère mathématicien, elle a participé au développement de la Machine analytique conçue pour résoudre des problèmes mathématiques. Cette machine est par ailleurs considérée comme le tout premier ordinateur. Ada Lovelace a élaboré des théories sur la façon de répéter une série d’instructions (concept actuel de la boucle) pour définir la façon dont les programmes pourraient être conçus. Elle est ainsi devenue la première programmeuse informatique.</p> <h3 class="titre4">2. Ida Rhodes (1900 – 1986, États-Unis)</h3> <p>Ida Rhodes est née en Ukraine. Titulaire de deux bourses d'études, elle a étudié à l’université de Cornell (États-Unis) où elle a obtenu une licence et une maîtrise en mathématiques en 1923. Parmi ses principales contributions dans le domaine des technologies figure le langage C-10, qu’elle a conçu en collaboration avec Betty Holberton au début des années 1950. Ce langage a d'ailleurs été utilisé par l’ordinateur UNIVAC 1 du Bureau du recensement des États-Unis. Ida Rhodes est aussi très célèbre pour sa contribution à la traduction automatique des langues naturelles, principalement depuis sa langue maternelle, le russe, vers l’anglais.</p> <h3 class="titre4">3. Grace Hopper (1906 – 1992, États-Unis)</h3> <p>Connue comme la « reine de la programmation », Grace Hopper était informaticienne et officier de la marine américaine. Il s'agit de l’une des premières programmeuses du grand calculateur Mark 1 de l’université de Harvard. Grace Hopper a joué un rôle pivot dans le développement du langage COBOL (« COmmon Business Oriented Language »), grâce au programme Flow-Matic qu’elle avait créé pour exécuter des tâches opérationnelles. En 1991, la National Medal of Technology lui a été décernée par le président George Bush. Elle est alors devenue la première lauréate à recevoir ce prix à titre individuel.</p> <h3 class="titre4">4. Hedy Lamarr (1914 – 2000, Autriche)</h3> <p>D’origine autrichienne, Hedy Lamarr est une inventrice et prestigieuse actrice de l’âge d’or d’Hollywood. Elle a largement contribué à l’invention de la technique d’étalement de spectre par saut de fréquence - une méthode de transmission de signaux radio qui utilisait plusieurs canaux de fréquence et permettait de diriger les torpilles vers leur cible. Cette technologie, ensuite utilisée par l’armée, est devenue le précurseur du Bluetooth, du Wi-Fi et du CDMA.</p> <h3 class="titre4">5. Fran Allen (1932 –, États-Unis)</h3> <p>Fran Allen est experte en optimisation des compilateurs, ces programmes qui traduisent le code source d’un langage de programmation en code interprétable par les ordinateurs. Elle est la première femme à avoir obtenu le titre d’IBM Fellow et la distinction de l’ACM Turing Award (2006) qui récompense les « contributions importantes et durables dans le domaine de l’informatique ».</p> <h3 class="titre4">6. Karen Spärck Jones (1935 – 2007, Royaume-Uni)</h3> <p>Karen Spärck Jones, informaticienne britannique et programmeuse autodidacte, est à l’origine du concept de fréquence de document inverse. Cette technologie est le fondement des moteurs de recherche modernes tels que Google. C'est dans les années 1980 qu'elle a commencé à travailler sur les premiers systèmes de reconnaissance du langage et qu'elle s'est lancée dans des recherches approfondies dans le domaine du traitement automatique du langage naturel. En 1994, elle a été nommée présidente de l’Association de linguistique informatique. Karen Spärck Jones a joué un rôle crucial dans la recherche sur les systèmes intelligents fondés sur les connaissances dans le cadre du programme britannique Alvey, qui a permis d’intensifier les projets de recherche sur l’intelligence artificielle (IA) et les langues dans les années 1980.</p> <h3 class="titre4">7. Adele Goldberg (1945 –, États-Unis)</h3> <p>L’informaticienne Adele Goldberg a participé à la création du langage de programmation Smalltalk-80 alors qu’elle travaillait au centre de recherches Xerox Palo Alto Research Center. Ce langage a été intégré par Apple dans la configuration de programmation du premier modèle de Macintosh. Le travail d'Adele Goldberg a eu une influence fondamentale sur les ordinateurs actuels.</p> <h3 class="titre4">8. Rosalind Picard (1962 –, États-Unis)</h3> <p>Professeure au MIT Media Lab, laboratoire américain de renommée mondiale, Rosalind Picard y dirige la recherche en informatique affective. On lui doit la création des études dans cette discipline, qui porte sur le développement de systèmes et d’appareils capables de reconnaître, d’interpréter et de traiter les émotions humaines et autres stimulus et d’y répondre. Son travail est actuellement appliqué aux objets connectés portables afin d’améliorer le bien-être humain.</p> <h3 class="titre4">9. Nnenna Nwakanma (1975 –, Nigeria)</h3> <p>Experte en technologie tenue en haute estime en Afrique, Nnenna Nwakanma s’efforce de promouvoir un accès abordable à Internet, les droits afférents aux données et la liberté numérique. Elle a cofondé la Fondation africaine pour les logiciels libres et ouverts (Free Software and Open Source Foundation for Africa, FOSSFA) ; cette organisation met en avant les logiciels gratuits et le modèle des logiciels libres en tant qu’outils de développement pour le continent africain.</p> <h3 class="titre4">10. Rebecca Enonchong (1967 –, Cameroun)</h3> <p>En plus d’être la fondatrice et la directrice générale d’AppsTech, Rebecca Enonchong est une promotrice très médiatisée des technologies en Afrique. Sa société fournit des solutions applicatives pour entreprises dans le monde entier. Rebecca Enonchong est également présidente d’ActivSpaces, association créée pour aider les jeunes entrepreneurs technologiques du Cameroun. ActivSpaces rassemble des communautés technologiques et leur offre un espace pour se former et développer de nouvelles idées.</p> <h3 class="titre4">11. Neelam Dhawan (1959 –, Inde)</h3> <p>Lorsqu’elle a obtenu son diplôme, le secteur des technologies n'était pas le premier choix de Neelam Dhawan. Elle préférait se faire embaucher par une entreprise spécialisée dans les produits de grande consommation. Sa démarche n’ayant pas fonctionné, elle a décidé de tenter sa chance dans le secteur informatique. Elle est aujourd’hui considérée comme une experte des technologies en Inde et le magazine Fortune la classe parmi les femmes d’affaires les plus influentes. Neelam Dhawan a occupé des postes stratégiques chez HCL, Microsoft, IBM et Hewlett-Packard. Elle siège actuellement au conseil d’administration de Royal Philips aux Pays-Bas et d’ICICI Bank en Inde. Ses domaines de spécialisation sont l’intelligence artificielle (IA), la transformation numérique et la robotique.</p> <p>Toutes ces femmes se sont véritablement illustrées dans leur domaine. Elles doivent être une source d’inspiration et vous inciter à vous lancer dans la programmation pour qu'on oublie une fois pour toutes les différences de compétences techniques. Vous pourriez être surprises des portes que des compétences en programmation peuvent vous ouvrir.</p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/universites-et-entreprises-une-co-innovation-d-avenir" onmousedown="utag_link('onze femmes pionnierres qui ont marqué l’histoire','Pour aller plus loin','La co-innovation entre universités et entreprises','')" target="_blank" title="La co-innovation entre universités et entreprises, une collaboration d’avenir">La co-innovation entre universités et entreprises, une collaboration d’avenir</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/le-digital-levier-de-transformation-strategique-pour-l-universite" onmousedown="utag_link('onze femmes pionnierres qui ont marqué l’histoire','Pour aller plus loin','Le digital levier de transformation strategique','')" target="_blank" title="Le digital, levier de transformation stratégique pour l’université">Le digital, levier de transformation stratégique pour l’université</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/comment-lia-bouscule-metiers-et-competences" onmousedown="utag_link('onze femmes pionnierres qui ont marqué l’histoire','Pour aller plus loin','Comment l IA bouscule metiers et competences','')" target="_blank" title="Comment l’IA bouscule métiers et compétences">Comment l’IA bouscule métiers et compétences</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/242" hreflang="fr">Tous secteurs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="11417" role="article" lang="en" class="profile teaser clearfix encart_profil" xml:lang="en"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/jan-howels_0.png" width="170" height="170" alt="jan-howels_0.png" title="jan-howels_0.png" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Jan Howells </span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Depuis plus de 22 ans, je signe des articles sur les technologies pour des magazines et des sites Web tels que ComputerActive, IQ et Signum. Correspondante de ComputerWorld à Sydney, j’ai également travaillé pour la chaîne de Ziff Davis à New York.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Innovation</a>');" href="#" data-taxo="1028"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1028" hreflang="fr">Innovation</a> </div> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">IoT & Data Analytics</a>');" href="#" data-taxo="1029"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1029" hreflang="fr">IoT & Data Analytics</a> </div> </div>
[Conférence] Sensibilisation des grands Groupes aux questions de sécurité sur Internet – L’exemple du Groupe Orange
<span>[Conférence] Sensibilisation des grands Groupes aux questions de sécurité sur Internet – L’exemple du Groupe Orange</span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Wed, 09/11/2019 - 08:27</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">Comment les équipes de veille sécurité d’Orange lancent une communauté cybersécurité sur le Réseau Social d’Entreprise (RSE) du Groupe ?</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-09-11T12:00:00Z">Wed, 09/11/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Il y a quatre ans, les équipes de veille sécurité d’Orange ont lancé une communauté dédiée sur Plazza, le Réseau Social d’Entreprise (RSE) du Groupe. Au fil des années, cette initiative s’est développée et enrichie et désormais la <a href="https://www.orange-business.com/fr/solutions/securite" target="_blank" title="sécurité">sécurité</a> est fermement ancrée dans le paysage du réseau social du Groupe. La sécurité figure désormais dans le top 20 des communautés parmi les plus actives et avec le plus d’abonnés sur un total de 49270 communautés. Quelles sont les « recettes » de ce succès ? Quels sujets et quels contenus ?</div> <p>S’assurer que les personnes sont au fait des menaces, qu’elles adoptent les bons comportements et les bons outils pour se protéger dans le cadre de leurs activités professionnelles. C’est ainsi qu’il serait possible de résumer l’objectif de la sensibilisation au sein d’une organisation ou d’une société.</p> <h3 class="titre4">Sensibilisation sécurité : les grands classiques et incontournables</h3> <p>Parmi les actions de sensibilisation sécurité on retrouve de grands incontournables :</p> <ul><li>La pose d’affiches avec messages de rappel des bonnes pratiques</li> <li>La diffusion de messages de sensibilisation par l’envoi d’emails</li> <li>La mise en place de campagnes de test de résistance contre les attaques en phishing</li> <li>La mise en place de modules d’e-learning</li> </ul><h3 class="titre4">De grands classiques en sensibilisation, mais pas exempts de limites et contraintes</h3> <p>Si ces actions de sensibilisation « traditionnelles » restent intéressantes et pertinentes, pour les personnes en charge de la sensibilisation sécurité les challenges à relever sont nombreux : contraintes budgétaires, besoin de définir des contenus adaptés à tous les profils, cultures et métiers, déploiement à l’attention d’un grand nombre de personnes. Il faut en outre éviter le syndrome du saupoudrage en limitant les actions à quelques campagnes ponctuelles.</p> <div class="titre3">Tous les professionnels vous le diront : pour être efficace, la sensibilisation sécurité doit être fréquente, variée et adaptée aux attentes et au profil de chaque personne.</div> <h3 class="titre4">Une conférence pour découvrir et partager l’expérience du groupe Orange</h3> <p><strong>Le 23 septembre 2019 </strong>lors d’une <a href="https://www.linkedin.com/pulse/les-lundi-de-la-cybers%C3%A9curit%C3%A9-septembre-%C3%A0-d%C3%A9cembre-2019-g%C3%A9rard-peliks/" target="_blank" title="conférence sur la cybersécurité">conférence sur la cybersécurité</a> et ses enjeux, je tirais le rideau et partageais avec vous l’approche mise en place :</p> <ul><li>Les 4 communautés sécurité permettant à la fois de sensibiliser et<strong> former aux outils les personnes du Groupe</strong>, mais aussi celles visant à animer les personnes impliquées dans les différentes actions d’animation</li> <li><strong>Les types de contenus digitaux adoptés</strong> pour répondre aux attentes des personnes et qui nous permettent d’animer nos différentes communautés avec efficacité.</li> <li><strong>La synergie mise en place entre contenus en ligne et animations en présentiel</strong> - sur la base de principes simples axés sur la qualité des échanges</li> <li><strong>Découvrir les animations en présentiel</strong> proposées aux personnes du Groupe : les « Security Parties » et les ateliers sécurité qui au fil du temps sont devenus des classiques et qui sont plébiscités par les personnes.</li> <li><strong>Nos techniques pour engager les personnes sur nos espaces digitaux</strong>, briser la glace et arriver même à les faire travailler (oui !) pour nous, le tout de façon ludique et dans la bonne humeur.</li> <li><strong>Au cœur de ce dispositif, les « SecurityWatchBuilders »</strong>, une équipe transverse de personnes qui anime au quotidien les communautés Plazza, les ateliers sécurité et Security Parties dont on présentera l’organisation des activités et les outils utilisés.</li> </ul></div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/podcast/reseaux-sociaux-dentreprise-cohesion-vs-hyperconnexion" onmousedown="utag_link('La sensibilisation des grands Groupes aux questions de sécurité sur Internet','Pour aller plus loin','Reseaux sociaux d’entreprise','')" target="_blank" title="Réseaux sociaux d’entreprise : cohésion vs. Hyper connexion">Réseaux sociaux d’entreprise : cohésion vs. Hyper connexion</a></li> <li><a href="http://www.obsdesrse.com/" onmousedown="utag_link('La sensibilisation des grands Groupes aux questions de sécurité sur Internet','Pour aller plus loin','LObservatoire des Reseaux Sociaux d’Entreprise','')" target="_blank" title="L’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise">L’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/242" hreflang="fr">Tous secteurs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="2390" role="article" class="profile teaser clearfix encart_profil"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/Blog/mederic_005_nb.png" width="370" height="400" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Jean-François Audenard</span> </div> <div class="div_twitter_account"> <a href="https://twitter.com/jeffman78" target="_blank">Compte Twitter</a> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Au sein de la direction sécurité du Groupe Orange, je suis en charge de la veille sécurité et de la sensibilisation à la sécurité. Franchise, optimisme et bonne-humeur sont mes moteurs quotidiens</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Sécurité</a>');" href="#" data-taxo="1033"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1033" hreflang="fr">Sécurité</a> </div> </div>
Blockchain et assurance : des cas d’usage prometteurs
<span>Blockchain et assurance : des cas d’usage prometteurs</span> <span><span>Patrice Kiroff</span></span> <span>Thu, 09/05/2019 - 07:27</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">La technologie de la Blockchain offre des possibilités d’application dans le secteur de l’assurance. parmi elles, la détection de fraude ou la réduction des coûts administratifs. Découvrez comment la blockchain peut métamorphoser le domaine de l’assurance.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-09-05T12:00:00Z">Thu, 09/05/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">La Blockchain peut répondre aux défis concurrentiels auxquels sont confrontés de nombreux acteurs assurantiels historiques, notamment le faible engagement des clients, la croissance limitée des marchés matures et les tendances de la digitalisation. Dans cette partie, nous décrirons les cas d’usage les plus prometteurs pour l'<a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/tendances-data-assurances-mutuelles-2019" target="_blank" title="assurance">assurance</a>, couvrant trois objectifs : permettre la croissance, accroître l'efficacité et réduire les coûts en automatisant des processus clés.</div> <h3 class="titre4">La blockchain offre des bénéfices pour les assureurs</h3> <p><strong>Des transactions simples et rapides –</strong> les parties prenantes peuvent transférer des informations ou des données sans intervention de tiers. Nous pouvons citer un exemple concret de l'assurance contre les catastrophes naturelles, qui peut être souscrite au moyen de contrats intelligents, comme le groupe Allianz le teste avec succès depuis juin 2016.</p> <p><strong>Totalement transparent et sécurisé –</strong> les utilisateurs contrôlent les transactions. Lorsqu'un utilisateur souhaite ajouter ou modifier des informations, la demande est diffusée à tous les participants qui possèdent des copies de la Blockchain existante. Le système de chaque participant vérifie automatiquement que les informations correspondent à l'historique de la Blockchain. Si la majorité des participants conviennent que la transaction est valide, la nouvelle transaction sera approuvée.</p> <p><strong>Réduction des coûts - </strong>un seul registre, contrôlé par une technologie sécurisée et transparente, qui réduit les intermédiaires et les coûts au minimum. Cela peut être illustré par le partenariat entre IBM et le Crédit Mutuel Arkéa, qui ont récemment annoncé l’aboutissement de leur premier projet de Blockchain, visant à améliorer la capacité de la banque à vérifier l’identité du client.</p> <p><strong>Point de vérité unique -</strong> parce qu’il est fiable et durable - un réseau « inébranlable » - il peut être utilisé comme un point de vérité unique. À titre d’exemple, Everledger, issu du programme d’accélérateur de start-up mis en place par Allianz France, a mis au point un système de certification des produits de luxe qui utilise une combinaison de Blockchain privées et publiques.</p> <h3 class="titre4">Des cas d’usage blockchain-assurance multiples</h3> <p><strong>Les Smart contracts :</strong> l'utilisation de contrats intelligents associés à l'IoT permet d’automatiser les processus de gestion. Le recours à la Blockchain garantit transparence et simplicité.</p> <p><strong>L’Assurance peer-to-peer :</strong> ce concept d'assurance est fondé sur la réciprocité entre assurés. Elle met en réseau des clients qui utiliseront un même service. La Blockchain permettrait de déployer l’assurance P2P à grande échelle, grâce à leur capacité à gérer des règles complexes entre un nombre important de parties prenantes.</p> <p><strong>L’Assurance indicielle</strong> est liée à un indice sous-jacent tel que les précipitations, la température, l'humidité ou le rendement des cultures. En fondant cette assurance sur des smart contracts, les produits indiciels seraient automatisés, simplifiés et moins chers</p> <p><strong>La Réassurance </strong>: est un contrat par lequel une société spécialisée prend en charge une partie des risques souscrits par un assureur auprès de ses assurés. Le recours à une Blockchain privée permettrait d'organiser les flux d'informations pour la réassurance interne.</p> <p><strong>La Gestion d’actifs</strong> : la blockchain pourrait améliorer l'efficacité des processus de gestion de capitaux et la coopération entre ses différents acteurs, dans le respect des contraintes réglementaires.</p> <h3 class="titre4">Perspectives pour le secteur des assurances</h3> <p>La <a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/agents-conversationnels-assureurs-et-mutuelles-sautent-pas" target="_blank" title="Blockchain ">Blockchain </a>est une technologie prête à être explorée par les assureurs. Mais son exploitation à grande échelle semble encore loin. En effet, la Blockchain fonctionne comme un système distribué et, par conséquent, sa valeur dépend principalement de la collaboration avec des concurrents, des fournisseurs ou autres parties prenantes.</p> <p>Les compagnies d’assurance individuelles doivent commencer par une compréhension globale des besoins en matière d’engagement des clients et de leurs propres problèmes afin d’identifier les cas d’usage les plus prometteurs. En tant que technologie innovante, la Blockchain présente une menace pour les opérateurs historiques en termes de modèles commerciaux innovants et/ou d'avantages en termes de coûts. Cependant, il existe de nombreuses options pour contrer cette menace en adoptant les méthodes de travail des start-up, en s’associant à elles, ou en les acquérant. La clé pour façonner l’avenir de l’écosystème d’assurance Blockchain consiste à s’impliquer très tôt dans les partenariats et les activités du secteur.</p> </div> <div class="field--item"><h3 class="titre4">Pour aller plus loin :</h3> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/agents-conversationnels-assureurs-et-mutuelles-sautent-pas" onmousedown="utag_link('Blockchain et assurance des cas d’usage prometteurs','Pour aller plus loin ','Agents conversationnels les assureurs et les mutuelles sautent le pas','')" target="_blank" title="Agents conversationnels : les assureurs et les mutuelles sautent le pas !">Agents conversationnels : les assureurs et les mutuelles sautent le pas !</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/tendances-data-assurances-mutuelles-2019" onmousedown="utag_link('Blockchain et assurance des cas d’usage prometteurs','Pour aller plus loin ','Assurances et mutuelles sauvées par la data','')" target="_blank" title="Assurances et mutuelles : sauvées par la data ?">Assurances et mutuelles : sauvées par la data ?</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/banque-futur-comment-agences-bancaires-se-reinventent" onmousedown="utag_link('Blockchain et assurance des cas d’usage prometteurs','Pour aller plus loin ','Banque du futur comment les agences bancaires se réinventent','')" target="_blank" title="Banque du futur : comment les agences bancaires se réinventent ?">Banque du futur : comment les agences bancaires se réinventent ?</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/157" hreflang="fr">Banque et assurance</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="10707" role="article" lang="en" class="profile teaser clearfix encart_profil" xml:lang="en"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/300x300_edouard-barbier.png" width="300" height="300" alt="300x300_edouard-barbier.png" title="300x300_edouard-barbier.png" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Edouard Barbier</span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultant Principal dans le conseil en digital et innovation, spécialisé dans le secteur banques et assurances. Je soutiens la transformation digitale et l'innovation de mes clients en France et à l'étranger. J’ai développé des compétences dans les domaines suivants : mise en place de démarches innovantes, Design Thinking, consumer-centric design et pratiques Lean Startup.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Consulting</a>');" href="#" data-taxo="1026"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1026" hreflang="fr">Consulting</a> </div> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">IoT & Data Analytics</a>');" href="#" data-taxo="1029"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1029" hreflang="fr">IoT & Data Analytics</a> </div> </div>
Banque du futur : comment les agences bancaires se réinventent ?
<span>Banque du futur : comment les agences bancaires se réinventent ?</span> <span><span>Julien Legars</span></span> <span>Tue, 08/27/2019 - 14:42</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">En 2028 les conseillers bancaires seront-ils remplacés par des robots ? Les réseaux de vente bancaires évoluent : découvrez les tendances qui façonneront la banque et le conseiller de demain.<br /></div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-08-27T12:00:00Z">Tue, 08/27/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Selon <a href="http://finance.sia-partners.com/20180606/infographie-evolution-des-reseaux-dagences-bancaires" target="_blank" title="Evolution des réseaux d'agences bancaires">une étude du cabinet Sia Partners</a>, le nombre d'agences bancaires en France devrait diminuer de 37.261 à 32.500 entre 2016 et 2020. Les principales causes ? La digitalisation du secteur et la baisse de la fréquentation des agences. Moins de 20% des clients se rendent en agence plus d'une fois par mois. L'étude cite également la baisse de la rentabilité des agences bancaires et de la souscription de produits en agence, soit entre 80 et 90% des souscriptions aujourd'hui. Ce sera 50% après 2020 et la tendance va aller en s'accélérant.<br /> Toutefois, les investissements des banques pour disposer d’agences plus connectées sont à la hausse.</div> </div> <div class="field--item"><h2 class="titre2">A quoi ressemblera l’agence bancaire de demain ?</h2> <p>Auparavant considérée comme un poste de dépenses important, réduite à un simple centre de coûts sans valeur ajoutée,<a href="https://www.orange-business.com/fr/secteurs-et-metiers/banque-et-assurance" target="_blank" title="Orange Business Services, partenaire de confiance de la transformation digitale de la banque et de l’assurance"> l’agence bancaire nouvelle génération</a>, stratégiquement située, est une source de revenus. Elle reste le canal le plus approprié pour réaliser des ventes croisées de produits et de services, augmentés par la technologie.<br /> / Les investissements doivent permettre de répondre aux besoins des clients avec toujours plus de services disponibles en ligne et un accompagnement physique personnalisé.<br />  </p> <h2 class="titre2">Du conseiller bancaire au coach financier</h2> <p>Le rôle du conseiller évolue. Les activités à faible valeur ajoutée sont réalisées par le client ou automatisées. Les réponses aux questions simples sont également externalisées. Grâce aux chatbots qui répondent aux questions les plus simples et aux opérations courantes automatisées (trouver des fonctionnalités facilement, de comprendre comment éditer un RIB ou activer une clé digitale).</p> <p>Les conseillers peuvent ainsi se concentrer sur ce qu’ils ont de plus humain : leur travail d’accompagnants. Avec un <a href="https://www.orange-business.com/fr/solutions/relation-client" target="_blank" title="Booster la performance de votre relation client">poste de travail </a>adapté, ils sont en mesure d’offrir un service plus personnalisé et des conseils plus pertinents. Le conseiller bancaire se trouve « augmenté » par des systèmes d’analyse. Ainsi, si un client vient en agence, son conseiller sait s’il a déjà fait une simulation de prêt ou quelles sont ses dernières demandes.<br />  </p> <h2 class="titre2">Le futur : l’hyper personnalisation à travers le prédictif</h2> <p>Grâce aux algorithmes d’intelligence artificielle qui croiseront les données bancaires d’un client avec son activité sur Internet ou les réseaux sociaux, le conseiller pourra lui proposer des offres correspondant à ses besoins voire même les anticiper. Grâce à l’analyse prédictive, il saura par exemple qu’une nouvelle naissance est attendue dans la famille.</p> <p>Interrogé sur l’AGEFI <strong>Yann Lhuissier</strong>, directeur général adjoint, Crédit Agricole Alpes Provence nous partage sa vision du conseiller bancaire du futur :</p> <p style="background-color:#eeeeee; padding:20px;">« En 2028, le Crédit Agricole sera toujours une banque universelle de proximité, 100 % digital et 100 % humain, le client ayant à tout moment le choix d’opter pour une relation digitale ou physique avec un conseiller. Notre réseau s’articulera autour de grandes agences, qui concentreront plus de compétences et de spécialisation. Sur les territoires, des points conseil seront 100 % digitaux, avec un espace qui permettra aux conseillers bancaires de recevoir les clients en mobilité. »</p> <p>Pour <strong>Erwan Cabillic</strong>, directeur des opérations clients et conseillers, Crédit Mutuel Arkéa :</p> <p style="background-color:#eeeeee; padding:20px;">« en 2028, les conseillers bancaires n’auront pas été remplacés par les robots, mais ils n’interviendront plus au même moment, ni pour les mêmes besoins. Tout ce qui relève du service client de niveau 1, du transactionnel ou de la souscription de nouveaux produits, sera traité par des outils digitaux. Le conseiller bancaire sera un coach financier, au service de son client, qui l’accompagnera dans la réalisation de ses projets. »</p> </div> <div class="field--item"><h2 class="titre2">Pour aller plus loin</h2> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/podcast-phygital-belle-complicite-entre-commerce-physique-et-digital" title="Phygital : la belle complicité entre commerce physique et digital ">Phygital : la belle complicité entre commerce physique et digital</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/lcl-se-rapproche-de-ses-clients-grace-aux-donnees" title="LCL se rapproche de ses clients grâce aux données">LCL se rapproche de ses clients grâce aux données</a></li> </ul></div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/157" hreflang="fr">Banque et assurance</a></div> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/235" hreflang="fr">Commerce et distribution</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="10707" role="article" lang="en" class="profile teaser clearfix encart_profil" xml:lang="en"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/300x300_edouard-barbier.png" width="300" height="300" alt="300x300_edouard-barbier.png" title="300x300_edouard-barbier.png" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Edouard Barbier</span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultant Principal dans le conseil en digital et innovation, spécialisé dans le secteur banques et assurances. Je soutiens la transformation digitale et l'innovation de mes clients en France et à l'étranger. J’ai développé des compétences dans les domaines suivants : mise en place de démarches innovantes, Design Thinking, consumer-centric design et pratiques Lean Startup.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Relation client</a>');" href="#" data-taxo="1031"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1031" hreflang="fr">Relation client</a> </div> </div>
Market Intelligence : prédire les mouvements financiers grâce au Social Listening, c’est possible ?
<span>Market Intelligence : prédire les mouvements financiers grâce au Social Listening, c’est possible ?</span> <span><span>Joel Aouizerate</span></span> <span>Mon, 08/19/2019 - 13:09</span> <div class="field field--name-field-highlight field--type-string-long field--label-hidden field--item">L’Ecoute Web ou Social Listening est actuellement beaucoup utilisé dans les domaines du Marketing, de la Communication ou des Ventes mais la Finance semble manquer de cas d’usages probants. Thomas Renault, docteur en Sciences de Gestion nous éclaire.</div> <div class="field field--name-field-start-date field--type-datetime field--label-hidden field--item"><time datetime="2019-05-23T12:00:00Z">Thu, 05/23/2019 - 12:00</time></div> <div class="field field--name-field-content field--type-text-long field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><div class="titre3">Le Web public est une formidable source d’informations et il existe de nombreuses manières de les utiliser. L’Ecoute Web ou <a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/futur-analyse-predictive" onmousedown="utag_link('Market Intelligence predire les mouvements financiers grace au Social Listening','introduction','Social Listening','')" target="_blank" title="Quel futur pour l’analyse prédictive ?">Social Listening</a> est actuellement beaucoup utilisé dans les domaines du Marketing, de la Communication ou des Ventes et la Finance semble manquer de cas d’usages probants.</div> <p>Afin de valoriser le potentiel inexploité de la veille financière, j’ai interviewé  <a href="http://www.thomas-renault.com/" onmousedown="utag_link('Market Intelligence predire les mouvements financiers grace au Social Listening','introduction','Thomas Renault','')" target="_blank" title="Thomas Renault">Thomas Renault</a>, docteur en Sciences de Gestion de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et maître de conférences, au sujet de sa thèse de doctorat. Cette interview a été publiée dans le Livre Blanc sur l’état de l’art et les tendances du Market Intelligence réalisé en collaboration avec Digimind. Dans sa thèse "Three essays on the informational efficiency of financial markets through the use of Big Data Analytics" Thomas Renault a analysé des données publiées sur Internet et les réseaux sociaux afin d’améliorer notre compréhension du fonctionnement des marchés financiers. Voici comment il a procédé.</p> <h3 class="titre4">Quelles sources d’informations avez-vous exploité pour la veille financière ? Et pourquoi ?</h3> <p><strong>Thomas Renault : </strong>J’ai beaucoup travaillé sur des données Twitter et StockTwits (équivalent de Twitter pour les marchés financiers). J’apprécie particulièrement les données StockTwits car, sur cette plateforme, les utilisateurs peuvent eux-mêmes indiquer le sentiment des messages qu’ils publient (positif ou négatif) ce qui permet de travailler sur de grandes bases de données de messages classifiés dans le cadre d’algorithme de <strong>machine learning </strong>supervisé.<br /> Les données Twitter sont aussi intéressantes de par le volume impressionnant de messages publiés chaque jour. La présence des grands médias et de personnalités influentes différencie aussi Twitter de nombreux autres sites. Pour ces raisons, il est regrettable que les réseaux sociaux restent une source de données encore peu (ou mal) exploitée par les entreprises.</p> <h3 class="titre4">Avez-vous réalisé cette veille avec votre simple œil d’expert ? Ou l’avez-vous automatisée ? Si oui, pourquoi et comment ?</h3> <p> </p> <p><strong>Thomas Renault :</strong> La collecte de données est automatisée dans tous mes travaux. J’utilise des scripts en Python pour récupérer les données (web scrapping ou utilisation des API) et en général une base de données MongoDB pour stocker les données. Ensuite, j’utilise aussi Python pour le machine learning (scikit-learn) ou pour l’analyse textuelle (nltk). Idem pour les calculs et modèles (pandas, numpy). Pour les réseaux, j’utilise Gephi.</p> <h3 class="titre4">Avez-vous réussi à créer des modèles pour détecter et interpréter des signaux faibles ? Êtes-vous parvenu à faire du prédictif ? Comment ?</h3> <p><strong>Thomas Renault :</strong> Absolument. Dans un de mes travaux, je montre ainsi que le sentiment des messages publiés sur le réseau social StockTwits permet de prévoir l’évolution des marchés financiers US avec des données intra-journalières. Dans un autre papier, je montre que le volume de messages publiés sur Twitter à propos de certaines petites entreprises américaines a aussi un pouvoir prédictif sur l’évolution des cours de ces actions la semaine suivante. Idem pour la quantification du discours de la Banque Centrale Européenne, qui contient de l’information permettant d’améliorer la prévision de la prochaine annonce de taux directeur par la Banque Centrale.</p> <h3 class="titre4">Quels types d’informations financières et économiques peuvent remonter grâce à la veille que vous avez effectuée ?</h3> <p><strong>Thomas Renault : </strong>L’objectif est de créer de nouveaux indicateurs à partir de données non-structurées pouvant avoir un pouvoir prédictif. Ensuite, ces nouveaux indicateurs peuvent être utilisés dans n’importe quel modèle (taux de croissance, prix des actions, annonce de politique monétaire…).</p> <h3 class="titre4">Quelles tendances pouvons-nous interpréter ? Et quelles actions concrètes pourrions-nous envisager (pour les entreprises ou autre) ?</h3> <p><strong>Thomas Renault :</strong> Pour une entreprise, il semble intéressant de mettre en place un système d’alerte automatique lors d’un volume anormal de message sur un sujet donné (ou lors d’une forte variation du sentiment) afin de pouvoir ensuite mettre en place des actions si nécessaire. Pour suivre les tendances, il semble aussi intéressant de mettre en place des systèmes de catégorisation automatique (non-supervisée) des sujets (avec par exemple un algorithme type Latent Dirichlet Allocation) afin de suivre l’évolution des sujets. Enfin, l’identification des influenceurs via la théorie des réseaux peut permettre d’un point de vue marketing d’identifier les meilleurs relais.</p> <h3 class="titre4">Pour aller plus loin</h3> <ul><li><a href="https://www.orange-business.com/fr/magazine/futur-analyse-predictive" onmousedown="utag_link('Market Intelligence predire les mouvements financiers grace au Social Listening','pour aller plus loin','Quel futur pour l analyse predictive','')" target="_blank" title="Quel futur pour l’analyse prédictive ?">Quel futur pour l’analyse prédictive ?</a></li> <li><a href="https://www.orange-business.com/fr/blogs/relation-client/experience-client/de-l-user-centered-design-au-design-thinking-comment-impliquer-l-utilisateur-dans-la-creation-du-produit-" onmousedown="utag_link('Market Intelligence predire les mouvements financiers grace au Social Listening','pour aller plus loin','De l User-centered Design au Design Thinking','')" target="_blank" title="De l'User-centered Design au Design Thinking : comment impliquer l'utilisateur dans la création du produit ?">De l'User-centered Design au Design Thinking : comment impliquer l'utilisateur dans la création du produit ?</a></li> </ul><p> </p> </div> </div> <div class="field field--name-field-industry field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/157" hreflang="fr">Banque et assurance</a></div> </div> <div class="field field--name-field-subhome field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/297" hreflang="fr">Blogs</a></div> </div> <div class="field field--name-field-profile field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"> <article data-history-node-id="10826" role="article" lang="en" class="profile teaser clearfix encart_profil" xml:lang="en"><div class="content"> <div class="col image_blogger"> <div class="field field--name-field-visual field--type-entity-reference field--label-hidden field--item"><article class="media media-image view-mode-default"><div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="https://www.orange-business.com/sites/default/files/300x300_portrait-guillaume-baley.png" width="300" height="300" alt="300x300_portrait-guillaume-baley.png" title="300x300_portrait-guillaume-baley.png" /></div> </article></div> </div> <div class="col bloc_textuel"> <div class="title"> <div class="div-profile-teaser-name"> <span>Guillaume Baley</span> </div> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Consultant Senior chez Orange Consulting, je suis en charge de l'offre d'écoute sociale et de veille stratégique. Ma mission principale est d’accompagner les entreprises à faire de l’information un levier stratégique. Mes missions et ma veille quotidienne m'ont permis d'élargir mes compétences dans des domaines tels que la Gouvernance de la donnée, l’Intelligence Artificielle et l’Innovation via les start-up.</p> </div> </div> </div> </article></div> <div class="field field--name-field-insight field--type-entity-reference field--label-hidden field--items"> <div class="field--item"> <a onmousedown="utag_link(utag_data.titre_page, 'Tile', 'Thematic', '<a href=" hreflang="fr">Consulting</a>');" href="#" data-taxo="1026"> <a href="https://www.orange-business.com/fr/taxonomy/term/1026" hreflang="fr">Consulting</a> </div> </div>

Nouveaux sites web sur Annuaire en ligne

Nouveaux sites

Nouveaux sites web sur Achats en ligne

Nouveaux sites




Merci aux sites qui éditeurs des flux RSS que nous diffusons.

Sans leur travail, 48pm n'existerait pas.
|Editeur: Neodia webmarketing |
eXTReMe Tracker